top of page
Rechercher

FRAP #18


Ce vendredi 8 décembre à 20h00

rendez-vous à la vieille Chéchette

Rue du Monténégro 2, 1060 Saint-Gilles

-------------------------------------------------------------------------------

COMPTE RENDU DE LA REUNION

------------------------------------------------------------------------------- Compte rendu de la rencontre du 08/12/2023 Participant.e.s :

Priscilla beccari, Flora Hubot, Anne Menders, Karine Marenne, Natalia Blanch, Leïla Pile

Meneuses du jour :

Plan d'action : Priscilla

Gestion du temps et de la parole : Flora

Prise de note : Leïla

-------------------------------------------------------------------------------

Un sous-groupe s'est formé le 23/11/2023 afin de préparer la réunion du 08/12. Les participantes : Nina, Flora, Priscilla et Leïla ont réfléchi à des moyens de structurer les prochaines réunions, et de mieux gérer les temps de paroles.

Elles sont venues ce jour là avec une proposition de plan à suivre, qui pourrait s'appliquer à chaque future rencontre.


"Une réunion réussie est une réunion où l'ordre du jour a été respecté"

Citation de source inconnue ;) (une personne de Comuna aurait dit ça ?)


Proposition de plan :

1// Démarrer chaque rencontre par la présentation brève et précise de ce qu'est la FRAP :

Le réseau FRAP vise à rassembler les femmes* artistes professionnelles de tous âges pour

se rencontrer, partager nos expériences professionnelles, surmonter les difficultés

spécifiques auxquelles nous sommes confrontées en tant que femmes* artistes, et

renforcer notre solidarité. Ce réseau, né en février 2020, vise à célébrer et encourager la

diversité du travail des femmes* artistes professionnelles et accueille aussi des femmes*

actives dans le secteur professionnel des arts visuels. Les femmes* Les artistes

professionnelles intéressées sont invitées à informer de leur intention de rejoindre le

réseau et à préciser si elles souhaitent prendre la parole lors des réunions ou simplement

y participer en tant qu'auditrices. Chacune peut s’impliquer à sa manière, dans la mesure

de son temps disponible.

2// Présenter l’ordre du jour

3// Proposer des ajouts à l’ordre du jour

4// Présentation des participantes (2min par personne)

Nom + Prénom + Métier+ Attentes

5// Aborder les points à l’ordre du jour

6// Aborder les ajouts

7// Définir le trio qui dirigera la prochaine réunion

-------------------------------------------------------------------------------

Ordre du jour du 08/12/2023 :

- Présentation des différents types de réunion : d'information, de décision, de

débat... - Réfléchir à différents systèmes de prise de parole

- Aborder la possibilité qu'un sujet abordé pendant la rencontre soit peut-être hors sujet ce jour là, mais

qu'il puisse être reporté à une prochaine fois.

- Proposer de voter pour acter une décision

- Durée de la rencontre à déterminer, ainsi que l'heure de rendez-vous

- Voter les thématiques que nous souhaiterions aborder lors des prochaines

rencontres. - Proposition de sous-groupes de travail intergénérationnels

Ajouts à l'ordre du jour :

- Les actions au fluo violet

- Le Parcours de Saint-Gilles (Avril 2024)

- Les subventions (s'il reste du temps)

- La charte graphique de la FRAP

-------------------------------------------------------------------------------

La réunion commence

- Présentation des participantes

Pour mémoriser plus facilement les participant.e.s, chacun.e.s pourrait apporter une image de son choix :

ça peut être un visuel de son travail, une carte de visite, ou simplement une image qui lui plaît et qui la représente. Cette image ne serait pas là pour être décrite et expliquée, mais plus comme un élément de mémo (rien n'empêche d'en parler de manière informelle pendant la pause ou après la rencontre, mais ça ne fera pas partie de l'ordre du jour). Cet élément pourrait éventuellement être posé en face de la personne (sur la table). C'est facultatif, il n'y a pas d'obligation.

On pourrait aussi se fabriquer une petite étiquette avec le prénom et le nom... Sans obligation non plus là aussi.

2 min par personne c'est une moyenne : ça peut-être moins, ça peut être 3 min... Si nous sommes nombreu.x.ses, c'est mieux d'être succinct.e.s.

Présentation = Prénom + Nom + Métier/Pratique + Attentes/Envies (pourquoi je suis là en bref) ou spécifier

si on vient comme simple auditeur.trice.

- Durée d'une rencontre et heure de rdv

On vote que 2h c'est suffisant pour une rencontre. Plus serait trop fatiguant. En revanche il est important d'avoir aussi un temps informel/libre pendant la soirée : c'est pour ça que c'est bien de prévoir une grosse marge après l'ordre du jour pour pouvoir discuter et débriefer. L'idéal serait qu'après avoir abordé tous les points à l'ordre du jour il reste encore environ 45 min ou 1 h. Ce temps servirait aussi à préparer/anticiper la prochaine rencontre.

Pour terminer un peu moins tard, on décide d'avancer l'heure de rendez-vous. La réunion commencera désormais à 19h45. Les meneur.euse.s du jour se retrouvent 15 min plus tôt, à 19h30, pour avoir le temps de se préparer avant le début de la rencontre.

Les différents types de réunion (d'après une documentation)



-Il y a différents types de réunion : d’information, de décision, de débat. Nina a trouvé quelques documents sur le sujet :

ça pourrait nous aider à organiser les futures rencontres : Anticiper le type de la prochaine rencontre pourrait nous être bénéfique surtout si nous sommes nombreu.x.ses.


- Prise de parole

Lorsque nous sommes plus de 10 personnes, ou lorsque nous jugeons que nous sommes trop nombreu.x.ses pour que la prise de parole soit fluide, nous pourrions utiliser un geste pour signaler notre envie de prendre la parole. Ainsi, nous ne coupons pas la parole, et celles.ux qui se sentent trop timides pour s'imposer peuvent aussi parler.

La personne qui gère le temps note les noms des mains levées, et distribue ensuite la parole dans l'ordre. Il est possible que des participant.e.s ne souhaitent pas prendre la parole, parce que venu.e.s simplement pour écouter. Dans ce cas, la personne qui vient comme simple auditrice peut le dire quand elle se présente. Néanmoins, ne pas hésiter à inclure ces personnes dans le groupe et dans les discussions. Le fait qu'une personne se présente comme auditeur.trice ne dispense pas de la considérer/prendre en compte.

La personne qui gère le temps peut éventuellement le rappeler (ou tout autre personne), et veiller à ce que l'auditeur.trice soit à l'aise.


- Sujet hors débat du jour

Pendant la rencontre, si une personne souhaite parler d'un sujet qui n'est pas à l'ordre du jour, il ne faut pas hésiter à intervenir. Puis on décide ensemble d'ajouter ce sujet à l'ordre du jour (si le temps le permet), ou de lui réserver une place lors d'une prochaine rencontre si ce n'est pas la priorité du jour.

- Le vote

Est-ce qu'on utilise le vote pendant les rencontres ? Oui ça signifie qu'on peut voter pour, mais aussi faire des objections. Pour rendre ça plus léger et plus fun, on peut utiliser des signaux sonores pour dire lorsqu'on est pas d'accord. Pour cela, on peut amener des objets : clochette, boîte à meuh/boîte à vache... On se mettra d'accord sur l'objet qui exprime le désaccord, et sur un autre objet qui exprime le hors-sujet (et donc qu'on abordera ce point plus tard). Avoir un sablier serait aussi chouette, pour que tout le monde puisse visualiser le temps de parole. Il servirait aussi de bâton de parole.

C'est ok, on vote la présence d'objets.

- Définir le trio de la prochaine réunion et les points à aborder

A la fin de chaque rencontre, on anticipe déjà les prochain.e.s meneur.se.s, et le prochain ordre du jour. On vote les points que l'on souhaite aborder la prochaine fois (pour plus d'efficacité). C'est seulement après ça qu'on prend le temps de parler de manière informelle si on le souhaite.

-------------------------------------------------------------------------------

1 h de réunion - petite pause

-------------------------------------------------------------------------------

- Les fluos violets

Karine souhaite activer le R de FRAP : "Résistance". Elle a apporté quelques surligneurs mauves, parce que c'est la couleur du féminisme. Elle propose une action que chacun.e.s peut faire de son côté : surligner, ou souligner le nom de toutes les femmes que l'on peut lire sur les affiches d'expositions collectives. Lorsque c'est fait, c'est bien de faire une photo et de l'envoyer à la FRAP pour que ce soit ensuite publié sur les réseaux.

Cette action vise à révéler la parité ou la non-parité dans les expositions. L'idée n'est pas de faire un jugement positif au négatif, mais de faire un geste qui révèle/met en lumière. Selon le type de papier, la couleur sera plus ou moins foncée : il vaut peut-être mieux souligner que surligner alors, pour ne pas effacer les noms.

Ce qui est important c'est le geste plus que la couleur. Cette action peut donc également être faite avec une autre couleur : jaune fluo, bleu, etc.

- Charte graphique

La question de la charte graphique sera abordée la prochaine fois, ainsi que le slogan de FRAP : "FRAP toujours mais FRAP avec amour". Le terme "amour" pose problème à plusieurs personnes, ça mériterait d'en discuter plus amplement lors de la prochaine rencontre. Peut-être que le terme "bienveillance" conviendrait mieux ? De plus, dans ce slogan, l'acronyme FRAP devient un verbe : est-ce qu'on a vraiment envie d'y associer ce verbe là ? La prochaine fois nous pourrions réfléchir, remettre en question et redéfinir les fondamentaux de FRAP. Il faudrait discuter collectivement du vocabulaire qui pourrait définir FRAP (force, sororité, action et bienveillance, résistance... ?)

La prochaine rencontre pourrait faire l'objet d'une discussion-débat sur les fondamentaux de FRAP, la question de la charte graphique découlera de cette discussion (et notamment le slogan et le sous-titre de FRAP). Il est important d'éclaircir ce point et d'être d'accord sur les fondamentaux.

- Le parcours de Saint-Gilles

Karine propose de déjà inscrire FRAP au parcours de Saint-Gilles, et ici à la Vieille Chéchette si iels sont d'accord (Karine se charge de leur demander). Les inscriptions se font ce mois-ci (fin décembre), et le parcours aura lieu au mois d'avril. Les autres lieux possibles sont : le Pianofabriek, la Maison du Peuple. On pourrait y présenter les actions de FRAP (donc par exemple les surlignages/soulignages). Priscilla propose d'activer l'une de ses performances, avec les membres de FRAP : Dans une valise, Priscilla a 18 robes reliées et cousues entre elles. 18 personnes pourraient venir entrer dans ces robes et avancer ensemble. Il s'agirait donc d'un travail de Priscilla activé par des "frapeuses".

On pourrait inviter Maëlle Delaplanche (curatrice au Parcours de Saint-Gilles) lors d'une prochaine rencontre. Un sous-groupe "préparation du Parcours de Saint-Gilles" pourrait se former avant la prochaine rencontre du 12 janvier, ou après. Qui souhaite réfléchir à cette question ? Karine veut bien activer le sous-groupe, puis s'effacer, elle ne tient pas forcément à en faire partie. ça pourra se décider à la prochaine rencontre du mois de janvier. L'idée est que le sous-groupe serve surtout à l'organisation de cet événement. (Il y a une demande de subvention en cours, à Uccle)

- Prochaine rencontre : le 12/01/2024

Natalia veut bien gérer le temps et distribuer la parole. Karine sera la roue de secours pour la prise de note, si personne ne se propose. Flora sera la roue de secours pour la gestion du plan d'action (Il s'agit de lire et de suivre l'ordre du jour, et de mener la rencontre selon ce plan pré-déterminé). On pense que pour le roulement des rôles d'une rencontre à l'autre, c'est bien qu'une personne du trio précédent soit dans le trio suivant (cette personne a l'expérience de la rencontre précédente, elle a suivit tous les points abordés et la constitution du prochain ordre du jour. Elle peut aussi éventuellement briefer les nouvelles.aux meneur.euse.s).

-------------------------------------------------------------------------------

- Prochain ordre du jour

La structure (le squelette) de la rencontre d'aujourd'hui est conservé :

1// Démarrer chaque rencontre par la présentation brève et précise de ce qu'est la FRAP : Le réseau FRAP vise à rassembler les femmes* artistes professionnelles de tous âges pour se rencontrer, partager nos expériences professionnelles, surmonter les difficultés spécifiques auxquelles nous sommes confrontées en tant que femmes* artistes, et renforcer notre solidarité. Ce réseau, né en février 2020, vise à célébrer et encourager la diversité du travail des femmes* artistes professionnelles et accueille aussi des femmes* actives dans le secteur professionnel des arts visuels. Les femmes* Les artistes professionnelles intéressées sont invitées à informer de leur intention de rejoindre le réseau et à préciser si elles souhaitent prendre la parole lors des réunions ou simplement y participer en tant qu'auditrices. Chacune peut s’impliquer à sa manière, dans la mesure de son temps disponible.

2// Présenter l’ordre du jour

3// Proposer des ajouts à l’ordre du jour

4// Présentation des participantes (2min par personne)

Nom + Prénom + Métier+ Attentes

5// Aborder les points à l’ordre du jour

6// Aborder les ajouts

7// Définir le trio qui dirigera la prochaine réunion

1- Réflexion collective sur les fondamentaux de FRAP en vue de l'élaboration d'une charte graphique (inviter Charlotte Caroux). Discussion à cette occasion du slogan "FRAP toujours, mais FRAP avec amour"

2- Parcours d'artiste de Saint-Gilles - présence de FRAP

Et s'il reste du temps :

3- Le Framapad : en parler

4- Les surlignages/soulignages au fluo, qu'est ce que ça donne ?

Le prochain ordre du jour sera envoyé dans la prochaine newsletter, par mail. Le compte-rendu rédigé à la suite de la prise de note sera aussi envoyé par mail et sur messenger. Il sera aussi imprimé en plusieurs exemplaires pour la prochaine rencontre (par Leïla).



Comentários


bottom of page